Port offert : 0%
Lame Gillette Fusion Proglide

Lame Gillette Fusion Proglide : un rituel agréable au quotidien

Depuis plusieurs centaines de siècles, l’homme sait comment supprimer sa pilosité faciale. Il a appris à se raser en utilisant du coquillage pendant l’ère néolithique, puis de l’or pendant l’ère égyptienne et désormais c’est l’acier qui domine les accessoires que l’on utilise au quotidien. Un des outils les plus utilisés dans le monde actuellement est la lame rasoir Gillette Fusion. Elle est une des innovations récentes qui a su convaincre par son efficacité et sa praticité. Pourtant, ce modèle ne cesse de progresser comme en témoigne la lame Gillette Fusion Proglide. Pour comprendre comment est né ce produit, il faut revenir sur l’histoire de la marque. C’est ce que notre équipe vous explique aujourd’hui.

L’histoire de la lame Gillette Fusion Proglide ?

Pour que la lame Gillette Fusion Proglide soit créée, il a fallu à l’entreprise d’innover sans cesse. Elle devait se démarquer des autres acteurs du secteur tout en gardant en vue la satisfaction des hommes. L’histoire a commencé en 1885 lorsque l’américain King Camp Gillette invente le rasoir de sûreté.

Il souhaitait remplacer le fil tranchant fixe par une plaquette d’acier coupante remplaçable, c’est ce qu’il fit brillamment. Il déposa alors son brevet afin de protéger son invention. Celui-ci lui a permis de se développer aux Etats-Unis en vendant plus de 4 millions d’exemplaires pendant la Première Guerre Mondiale et en s’internationalisant en Europe.

Avant de proposer la lame Gillette Fusion Proglide dans nos rayons, la société américaine a été obligé de lancer régulièrement de nouveaux produits. C’est pour cela qu’en 1971, le TRAC II est lancé. C’est le premier rasoir à posséder deux plaquettes tranchantes superposées et une tête pivotante pour adapter le rasage aux contours du visage. Plus de trente ans plus tard, la compagnie révolutionne encore le marché en commercialisant le MACH 3 qui possèdent une plaque supplémentaire. Puis petit à petit, elle ajoute une lamelle à ces modèles. C’est comme ça qu’est né la lame Gillette Fusion Proglide.

De quoi se compose une lame Gillette Fusion Proglide ?

Quand on vous dit « lame Gillette Fusion Proglide », on vous parle de la tête interchangeable qui compose le rasoir entier. En effet, c’est cette partie qui nous intéresse car c’est celle qui fait le travail. Cependant, les avantages plus ou moins similaires pour les versions jetables. Ce qui va changer, c’est la qualité des matériaux utilisés. Pour celui-ci, il s’agit de l’acier inoxydable avec cinq tranches coupantes très rapprochées. Le but est de diminuer la pression du métal sur la peau. De ce fait, le rasage est plus proche et le résultat reste doux pendant plus longtemps. Cette matière aide aussi à conserver plus longtemps le matériel avant de devoir remplacer la tête.

La lame Gillette Fusion Proglide est très appréciée par ses utilisateurs pour la qualité de sa précision. Elle est aussi très confortable grâce à son garde-confort flexible. Ainsi, l’instrument épouse à la perfection les formes du visage ce qui va permettre de rendre le rituel quotidien plus agréable et plus efficace. De même, comme pour la plupart des accessoires actuelles, on trouve sur une tête à lame Gillette Fusion Proglide une bande lubrifiante. Elle sert à hydrater votre épiderme mais aussi à faciliter la glisse sur votre visage. Elle est très complémentaire avec le peigne intégré qui redresse le poil. Elle vous indique aussi quand la changer. En effet, lorsqu’elle blanchit, cela signifie qu’il est temps d’en mettre une nouvelle.

Enfin, généralement, le manche avec lequel est fournie la lame Gillette Fusion Proglide est très ergonomique et économique. La prise en main est très bonne ce qui simplifie l’accès aux zones difficiles du visage.