Port offert : 0%
Rasoir

Rasoir : une solution pour chaque homme !

Que vous soyez jeune ou plus âgé, vous avez sûrement déjà eu l’occasion d’utiliser un rasoir au cours de votre vie. Ses différentes formes font que cet accessoire peut convenir à toute sorte d’usage et qu'il s’adapte facilement en fonction de ce que l’utilisateur recherche et préfère. Pendant de nombreuses années, la volonté de garder une peau neutre et sans poil a favorisé son développement pour devenir aujourd’hui un objet du quotidien que tout homme se doit de maîtriser. Il a subi de nombreuses améliorations et innovations qui continuent encore aujourd'hui grâce aux différentes entreprises du marché. Découvrons ensemble son histoire et son usage actuel.

Comment le rasoir s’est-il développé ?

Avant de revenir sur l’histoire du rasoir, commençons par le définir. Il s’agit d’un appareil qui est destiné à couper à la fois poils de barbe, de cheveux et de corps autant chez les femmes que chez les hommes. Cet instrument peut se diviser en deux catégories d'utilisation : l'usage humide et l'usage sec.

Le premier signifie qu’il est nécessaire d’utiliser un produit qui facilite la coupe comme par exemple un lubrifiant (huile, mousse, gel). A l’inverse, le second s’utilise directement sur la peau sans aucune solution de glisse.

Le rasoir existe depuis plusieurs milliers d'années avec des premiers modèles conçus à partir de silex, de bronze ou même d’or. Selon les différentes découvertes, il aurait été inventé aux alentours de 30000 avant J.C. A cette époque, il consistait simplement en la scarification de la peau avant de la traiter avec des pigments. On trouve les premières traces d’hommes imberbes et rasés pendant l’ère égyptienne. Les Egyptiens recherchaient avant tout à mélanger santé et esthétisme puisqu'il permettait de lutter contre les maladies en assurant une certaine beauté. Le premier modèle en fer a quant à lui été retrouvé au Danemark et aurait été fabriqué au IIIe siècle.

Au cours de l’histoire, le rasage a toujours eu une signification différente en fonction du pays, de la religion ou de l’époque. Par exemple, à l’époque romaine, c'était un signe de jeunesse et de vigueur tandis que chez les Francs, se faire raser était un symbole d’humiliation et de honte. Plus tard, au Moyen Age, il s’est développé géographiquement dans toutes les cours royales d'Europe puisque la barbe était considérée comme disgracieuse et peu élégante.

De nos jours, porter ou non une toison fournie est plus une question de tendance. Au cours du siècle dernier, on a assisté à des décennies pendant lesquelles le rasoir était presque proscrit. Par exemple, pendant les années hippies et disco, il fallait mieux garder sa pilosité, alors que dans les années 90 le rasage complet est redevenu populaire auprès des hommes. Depuis une petite dizaine d’années, son utilisation est moins fréquente grâce au mouvement Hipster qui prône le retour à un système pileux apparent. Aujourd’hui le rasoir est donc utilisé à la fois pour garder une peau entièrement neutre ou pour effectuer les finitions d’un style garni bien défini.

Quels sont les différents types de rasoir ?

Il est désormais utilisé aux quatre coins du monde. Ce qui n’était au début qu’une simple lame en pierre taillée a su s’adapter partout. Cependant, en voyageant d’un continent à un autre, d’une religion à une autre, le rasoir s’est aussi développé de différentes manières. C’est pour cela que l’on distingue plusieurs sortes d’accessoire.

D’abord, il a le rasoir droit, aussi appelé coupe-choux qui est constitué d’une seule grande lame qui se range dans la chasse lorsqu’il n’est pas utilisé. De nos jours, il est principalement utilisé par les métiers consacrés à l’entretien du poil comme les coiffeurs et les barbiers. Certains amateurs ont aussi l’habitude de le manier pour la qualité obtenue à chaque utilisation et pour le plaisir d'avoir un bel objet entre les mains.

Ensuite, on trouve le rasoir de sûreté, ou de sécurité. Il porte ce nom parce qu’à l’inverse de celui cité précédemment, la lame est protégée dans un fermoir qui permet de raser de ptrès près tout en empêchant les blessures sévères. Ce rasoir Parker 99R par exemple est un modèle papillon, qui s'ouvre par la tête où se place une lame classique pour un rasage précis et agréable, tout en sécurité.

Il a été inventé par le français Jean-Jacques Perret en 1762 avant d’être modifié en 1880 par les frères Kampfe. Cependant, il a été popularisé en 1895 par King Camp Gillette en créant une version à lame interchangeable à double tranchant. Celle qui y est insérée ne dépasse que de quelques millimètres ce qui évite les coupures graves.

Le troisième type d’instrument est le rasoir jetable. Il s’agit tout simplement d’une évolution du modèle de sûreté. La marque Gillette a amélioré son concept de lame interchangeable ce qui lui a permis de développer une tête multi-lames à bas coût. C’est grâce à cela que la version jetable est née en 1974 et qu'elle est très vite devenue populaire.

Enfin, le dernier outil pour avoir le poil court est le rasoir électrique qui sert à couper de manière automatisée grâce à une alimentation électrique. Celle-ci peut être filaire ou sur batterie. Ce modèle connait une première commercialisation en 1929 sous la marque Schick, ou plus connu sous le nom de Wilkinson en Europe. La première version avec une tête rotative apparait en 1938 grâce à l’entreprise Rotoshaver.

Comment bien choisir un rasoir ?

Lorsque que vous devez choisir un rasoir, il faut prendre en compte plusieurs facteurs. En effet, il est important de savoir ce que vous recherchez vraiment. Souhaitez-vous vous raser au quotidien ? Préférez-vous un emploi sec ou humide ? Quel est votre budget ? Toutes les réponses à ces questions servent à orienter votre choix et à vous rendre ce rituel plus simple.

Par exemple, l’utilisation d’un rasoir droit demande un certain temps d'adaptation et une trentaine de minutes d'utilisation au quotidien, tandis qu’un appareil électrique est plus rapide, mais il aura un résultat moins durable et moins efficace. Une fois que vous avez déterminé le type d’outil que vous souhaitez acquérir, il faut savoir où acheter un rasoir de barbier de qualité. Pour cela, vous pouvez vous rendre directement en magasin, chez un barbier revendeur ou sur un site internet qui saura vous détailler les caractéristiques du rasoir. De plus, en fonction de votre choix, il vous faudra décider des produits à utiliser en même temps. Pour un modèle adapté à l'humidité, vous devez appliquer un lubrifiant dont le but est de préparer le poil et de rendre la glisse plus agréable. Vous devez alors prendre en compte votre type de peau, mais aussi votre préférence entre toutes les solutions existantes.