Port offert : 0%
Rasoir de sécurité

Rasoir de sécurité : un accessoire indispensable pour le quotidien

Pour de nombreux hommes, se débarrasser des poils faciaux peut très vite devenir rébarbatif et désagréable. Pour certains, ce rituel va être une perte de temps, pour d’autres, il va provoquer des irritations et des boutons. C’est pourquoi il est important de maîtriser les outils et les gestes afin de rendre ce moment plus agréable. L’une des solutions existantes les plus efficaces est le rasoir à une lame.

Depuis des années, il fait le bonheur et le bien-être de ses utilisateurs. Parmi les modèles disponibles le rasoir de sécurité a su se faire une place essentielle dans la vie des hommes. A la fois précis et net, il leur garantit un résultat parfait en quelques gestes. Notre équipe décrypte pour vous cet accessoire.

Qu’est-ce qu’un rasoir de sécurité ?

C’est un outil de sûreté qui permet d’effacer le système pileux du visage de manière efficace. Dès le premier brevet déposé en 1847 par W.S. Henson, le rasoir de sécurité est déjà très précis. C’est pourtant l’américain King Camp Gillette qui le popularise en l’améliorant légèrement. Il devient très vite un accessoire indispensable pour les hommes qui cherche à avoir une peau douce pendant plusieurs jours. Il en existe pour différents usages. Par exemple, selon le modèle que vous choisissez, vous pouvez vous en servir pour un rasage de près ou pour désépaissir une barbe. Avant de choisir, il est donc important de comprendre les différentes caractéristiques.

Chaque rasoir de sécurité se compose de la même manière, on y trouve une tête contenant la lame et le peigne, un manche, et une vis de serrage. Le peigne correspond à l’écart entre la tête et le contact avec la peau. Lorsqu’il est ouvert, cela signifie que l’écart est petit. C’est idéal pour les débutants et les personnes ayant une faible pilosité. En revanche, s’il est ouvert, il est préférable de l’utiliser sur des barbes épaisses.

Le manche du rasoir de sécurité

Chaque rasoir de sécurité comporte un manche. C’est une pièce maîtresse de l’accessoire puisque c’est elle qui va déterminer la prise en main. La poignée doit être confortable dans tous les positions car quand vous allez vous rasez, vous devrez la manier dans tous les sens. Si la prise en main est mauvaise alors vous avez des chances de vous couper dans des zones difficiles d’accès. La plupart des outils de sûreté sont droits ce qui facilite la tenue en main. La longueur va aussi jouer un rôle important car avec une grande main, un manche trop petit à plus de chance de glisser.

Longtemps délaissé au profit d’accessoires multi-lames, le rasoir de sécurité est de nouveau sur le devant de la scène. De plus en plus d’enseignes proposent des gammes entières de produits de qualité.  En plus de modèles classiques droits et en acier ciselé, elles s’orientent aujourd’hui vers des versions plus modernes avec des matières premières innovantes comme la résine ou le carbone.

Des poignées plus ergonomiques avec des formes bombées voient aussi le jour. Le rasoir de sécurité est aussi un objet unique que l’on peut transmettre à ses enfants lorsqu’il est bien entretenu, c’est pourquoi, on en trouve également en matières nobles et durables comme le bois de chêne, de frêne ou d’olivier.

La partie essentielle du rasoir de sécurité : la tête

Cette pièce importante peut prendre plusieurs formes. Pour les débutants, il est préférable d’opter pour une tête droite qui se compose d’une barre de sûreté qui va tendre la peau et les poils lors du passage de la lame.

Pour les barbes épaisses, nous vous conseillons la tête peigne qui va plutôt servir à tailler ou désépaissir la barbe avant une coupe plus courte. Enfin, la troisième forme possède une tête réglable, c’est-à-dire qu’il est possible d’adapter le rasoir de sécurité à la dureté du poil et d’orienter l’angle de coupe.

Comment s’utilise un rasoir de sécurité ?

Comme pour tout type de rasage humide, il est important de bien préparer la peau. Avant d’utiliser votre rasoir de sécurité, vous devez prendre une douche chaude afin d’avoir les pores ouverts. Cette étape est primordiale puisqu’elle va permettre d’agir sur le poil en profondeur en le rendant plus facile à couper. Ensuite, il faut étaler une mousse ou un savon sur les zones à travailler afin de lubrifier la peau et de redresser les poils.

Lorsque vous avez votre outil en main, commencez par faire un premier passage dans le sens de pousse des poils pour éviter de tirer sur le poil ce qui pourrait provoquer des microcoupures. Ensuite, pour un épiderme plus doux, pensez à faire un second passage dans le sens contraire. Enfin, ne négligez pas votre peau après le passage de la lame. Pour cela, vous devez nettoyer votre visage à l’eau froide pour refermer les pores et il est aussi important de calmer le feu de l’acier avec une crème hydratante.

À lire également :

-Rasoir de sureté