Port offert : 0%
Rasoir Gillette

Rasoir Gillette : une révolution au service de l'homme moderne

Les hommes ont appris à supprimer leur pilosité faciale il y a déjà plusieurs milliers d’années. Au fil des siècles, les accessoires et les méthodes ont évolué. Les outils en coquillage et en bronze sont désormais conçus à partir d’acier inoxydable et de plastique. On est passé d’un instrument à une seule partie tranchante à un rasoir 5 lames à peine plus d’une centaine d’années. Avec de plus en plus d’entreprises qui sont entrées sur ce marché, les innovations ont été plus rapides et plus rapprochées entre elles. Ces évolutions ont considérablement impacté le comportement des utilisateurs. Par exemple, le rasoir Gillette est l’un des précurseurs des accessoires de notre quotidien. Il a révolutionné à lui tout seul la manière de se raser. C’est pourquoi il est important de comprendre son origine et son évolution en moins d’un siècle.

Comment est né le rasoir Gillette

Une idée révolutionnaire

Le rasoir Gillette tire son origine de la fin du XIXe siècle. A cette époque, le canadien français King Camp Gillette travaillait pour la Seal Company à Chicago. Il était vendeur pour cette société, spécialisée dans la production de bouchons de liège. Son directeur lui conseilla d’inventer un objet que l’on jetterait après l’avoir utilisé.

Cela inciterait les utilisateurs à en racheter à chaque fois. Cette remarque est la première pierre à l’édifice du rasoir Gillette. En effet, un matin de 1885, King Camp eu l’idée d’un outil à tête détachable dans laquelle s’insérerait une fine lame à double tranchant. Il venait de créer le premier rasoir de sûreté qui remplacerait son aîné le coupe-chou.

Pour pouvoir produire son accessoire à grande échelle, il créa l’American Safety Razor Company en 1901. Ce n’est qu’un an plus tard que la production va réellement commencer. Cependant, cette idée révolutionnaire n’attire pas les hommes.

En effet, seules 51 unités et 160 lames sont vendues la première année. Lorsque le rasoir Gillette est breveté en 1904, il connaît un succès immédiat avec 91000 unités vendues et 124000 lots d’acier coupant. C’est notamment son faible prix d’achat qui attire les utilisateurs.

Les premiers succès

Grâce à ce succès, la société s’internationalise en ouvrant un magasin à Londres et une usine à Paris. Cela lui permet de vendre plus de 35 millions de plaquettes d’acier tranchant en 1911.

Pendant la Première Guerre Mondiale, l’armée américaine décide d’équiper ses soldats avec des trousses de toilettes complètes comportant un rasoir Gillette. L’entreprise livra alors 4.2 millions d’exemplaires.

En 1928, un accessoire électrique apparait sur le marché. Cependant, les hommes préfèrent continuer de se raser avec un modèle humide. En effet, ce type de rasage est plus agréable avec de l’eau et une mousse de qualité. Ce comportement des utilisateurs permet à l’entreprise de figurer parmi les plus grandes sociétés mondiales en 1933, un an après le décès de son fondateur.

Une innovation constante

En 1971, la marque américaine est la première à lancer un outil avec deux lames, le TRAC II. Il est suivi 6 ans plus tard d’une amélioration important puisqu’il est désormais équipé d’une tête pivotante qui lui permet de mieux s’adapter aux contours du visage. Cette version va connaitre des évolutions pendant plus d’une décennie.

En 1998, le rasoir Gillette connait une véritable révolution avec MACH 3, le premier système trois-lames pour un résultat toujours plus doux au plus près de la peau.

La firme va subir un bon en avant en 2005 avec son rachat par Procter & Gamble qui décide d’investir 57 milliards de dollars. Cela va permettre de lancer le Gillette Fusion l’année suivante. Il possède cinq lames est reste le meilleur modèle à ce jour. Son rasage est tout simplement confortable et très précis. Depuis, le rasoir Gillette se place parmi les instruments les plus vendus dans le monde et il subit chaque année de nouvelles améliorations pour le plus grand bonheur de ses utilisateurs.

Pourquoi utiliser un rasoir Gillette ?

C’est avant tout un accessoire de qualité qui permet d’avoir un résultat précis. La marque américaine utilise des matériaux de très grande qualité pour concevoir ses références. C’est pourquoi, tous ses modèles à tête interchangeable sont fabriqués à partir d’un métal chromé et inoxydable. Cela va permettre de conserver le manche pendant très longtemps. Vous n’avez donc pas besoin d’en acheter un après chaque utilisation. La poignée est aussi conçue pour bien tenir en main. Il est ainsi possible de passer dans tous les coins du visage sans risquer de se couper et sans manquer le moindre poil.

Le rasoir Gillette, sous toutes ses formes, se compose d’une bande lubrifiante à l’avant et à l’arrière des lames. Cela aide à protéger l’épiderme du feu de l’acier et à faciliter la glisse. S’il est tant apprécié au quatre coins du monde, c’est notamment grâce à la qualité de l’acier utilisé pour fabriquer les têtes. Ce qui était impossible il y a plus d’un siècle a été réalisé par l’entreprise avec des parties tranchantes très fines et très affûtées.

Comment s’utilise un rasoir Gillette ?

Lorsque l’on réalise un usage humide avec un rasoir Gillette, il est important de bien préparer la peau. C’est le cas pour tous les types d’accessoires, qu’ils soient multilames ou monolames. C’est une étape essentiellement qui va empêcher les sensations de tiraillement qui surgissent quelques minutes après le passage de l’acier. Beaucoup d’hommes négligent ce moment, pourtant lorsque que l’épiderme est mis dans les meilleures conditions possibles, alors le rasage devient un véritable plaisir.

La préparation n’a rien de bien compliqué. Il suffit de prendre une douche chaude, ou de poser une serviette humide sur le visage. Cela a pour objectif d’ouvrir les pores de la peau et ainsi de rendre le poil plus fragile. Il sera alors beaucoup plus simple à couper sans avoir à tirer dessus, ce qui provoque des irritations et des boutons. Ensuite, vous devez appliquer de la mousse ou du savon au niveau des zones que vous souhaitez travailler.

En ce qui concerne les gestes à avoir, il est primordial de commencer par un passage dans sens de pousse de la pilosité. Après cela, nettoyez votre visage à l’eau chaude puis remettez un peu de mousse. Vous pouvez alors faire un second passage dans le sens inverse. Votre épiderme gagnera en douceur, et la pilosité aura plus de mal à repousser. Evitez de passer et repasser trop de fois aux mêmes endroits, vous diminuerez les chances d’avoir des démangeaisons.

La dernière chose à faire est de penser à l’après rasoir Gillette. Il ne suffit pas de couper le système pileux, il est aussi important d’hydrater la peau qui s’est senti agressée pendant le rituel. Vous devez donc nettoyer votre épiderme avec de l’eau froide pour refermer les pores et limiter les saignements d’éventuelles microcoupures. Enfin, en appliquant une crème hydratante et nourrissante, vous allez apaiser votre visage et vous vous sentirez en meilleure forme.

 

Découvrez notre gamme complète pour un rasage net et précis. Une question ? Nos conseillers sont à votre écoute dès maintenant !

À lire également :

-Rasoir Wilkinson