Port offert : 0%
Histoire du rasoir

Histoire du rasoir : Comprendre d'où vient cet objet du quotidien

Parmi les nombreuses habitudes que comptent les hommes, un d’entre elles existe depuis des milliers d’années. Il s’agit du fait de supprimer les moindres traces de pilosité faciale. C’est d’ailleurs dans cette optique que le rasoir a été inventé. Il servait essentiellement à faire disparaître les poils du visage dans un but esthétique et sanitaire. Il en existe sous différentes formes aujourd’hui, mais pour bien comprendre comment sont nés les modèles que l’on trouver dans les grandes surfaces, il faut revenir sur l’histoire du rasoir à travers les siècles. C’est pourquoi notre équipe s’est penchée sur cette accessoire ancestral. Voici un petit retour historique pour que vous compreniez pourquoi il est devenu si important.

Histoire du rasoir : ses débuts

Comment définir cet objet ?

Au fur et à mesure que des sites archéologiques sont découverts, il est possible de retracer l’histoire du rasoir au fil des siècles. Mais avant de revenir sur sa création et son développement il est important de savoir ce à quoi il correspond. Pour le définir, on peut dire qu’il s’agit d’un accessoire destiné à supprimer les poils du corps humain comme ceux de la barbe, ceux des cheveux ou encore d’autres parties moins visibles.

De nos jours, on en distingue deux catégories en fonction de la façon dont on s’en sert. La première correspond à un usage humide, c’est-à-dire qu’il faut un lubrifiant entre la lame et la peau pour éviter que cette dernière soit en contact direct avec l’acier. La seconde catégorie est quant à elle dite sèche puisqu’elle ne demande l’utilisation d’aucun produit.

L’histoire du rasoir pendant l’ère néolithique

Sur les peintures rupestres de certaines grottes de l’ère néolithique, il est possible de définir un point de départ à l’histoire du rasoir. On peut ainsi affirmer que cet accessoire existe depuis plusieurs milliers d’années. De même, certaines fouilles ont permis de déterrer des modèles fabriqués à partir de coquillage, de silex et de bronze.

Avec la datation au carbone 14, on estime l’invention du premier rasoir à 30000 avant J.C. Cependant, à l’époque, il ne s’agissait pas de couper la pilosité mais plutôt à scarifier la peau avant de la traiter avec des pigments. Les premières traces d’épiderme lisse et sans poil remontent à l’ère égyptienne pendant laquelle le rasage était avant tout une question d’esthétisme et de santé. En effet, l’histoire du rasoir indique que la suppression du système pileux permettait de lutter contre les maladies tout en assurant une certaine beauté. Le premier modèle en fer a été créé au Danemark au cours du IIIe siècle alors qu’avant, les outils étaient en bronze et en or.

Au cours de l’histoire du rasoir, il a été démontré que plusieurs significations pouvaient exister en fonction des continents, des religions et surtout des époques. Par exemple le rasoir à l’antiquité était très important pour différencier les rangs sociaux. Pendant l’ère romaine, ne plus avoir de poil sur le visage signifiait jeunesse et vigueur. A l’inverse, chez les Francs, c’était un symbole d’humiliation. On rasait les barbes en tant que punition, ce qui était synonyme de honte. Désormais, le port d’une toison fournie ou d’un visage doux imberbe est juste une question de tendance.

L’histoire du rasoir à travers les différents types

Le développement de cet objet est très vite devenu populaire et il désormais utilisé aux quatre coins du globe. On est passé d’un simple ustensile en pierre taillée, le silex, en des outils plus complexes en acier. On distingue d’ailleurs plusieurs formes d’instruments qui se sont développés au fur et à mesure des siècles. La première forme, et la plus ancienne qui est encore utilisée, concerne les modèles droits.

Il a été inventé il y a de ça environ 500 ans. C’est d’ailleurs pour cela que certains l’appellent le rasoir du XVème siècle ou encore le coupe choux. Il se constitue d’une lame unique alignée avec le manche, d’où le fait d’être « droit ». Il est principalement utilisé aujourd’hui par les barbiers ou par les amateurs de la pogonotomie, autrement dit l’art de la barbe. C’est aussi probablement l’instrument qui apporte la meilleure efficacité de coupe, mais il reste difficile à manipuler.

C’est pour cela que le modèle de sûreté a été inventé. C’est une grande révolution dans l’histoire du rasoir puisqu’il permet à l’homme de se raser tout seul sans avoir à se rendre chez un spécialiste. Il est aussi beaucoup plus sécurisé et sécurisant car les risques de coupures graves sont diminués. Il a été popularisé par l’américain King Camp Gillette en 1895. Il y a ajouté une lame interchangeable ce qui a permis de réduire le besoin d’entretien.

Enfin, la dernière forme à être apparue au cours de l’histoire du rasoir, est celle avec plusieurs lames interchangeables. Il peut s’agir d’un modèle jetable et qui ne sert qu’une à deux fois, ou d’une version avec une tête remplaçable toutes les cinq à dix utilisations. Il s’agit en réalité d’une évolution de l’instrument inventé par Gillette.

 

Découvrez notre gamme de rasoirs pour réussir votre rituel quotidien. Des articles de qualité au meilleur prix !

À lire également :

-Rasage

-Où acheter un rasoir de barbier