Port offert : 0%
Rasoir shavette

Rasoir shavette : le guide pour comprendre cet outil

Depuis que les hommes savent se raser, les techniques et les accessoires ont bien évolué. Désormais, on trouve des articles très complets multilames avec une bande de lubrifiant incorporée pour un confort optimal. Cependant, depuis quelques temps, les hommes se détournent de plus en plus des outils modernes. Ils se sont rendus compte que le matériel barbier est bien plus efficace et souvent moins onéreux. Parmi les accessoires que l’on peut trouver, il y a le rasoir shavette reconnu pour son côté pratique et pour le résultat qu’il permet d’obtenir. Notre équipe s’est penché sur cet objet pour vous donner plus de détails.

Qu’est qu’un rasoir shavette ?

Le rasoir shavette est en quelque sorte le petit frère du coupe-chou à la différence près que sa lame peut être remplacée. En effet, il possède la même forme et les mêmes caractéristiques que son aîné avec une manche dans lequel se rétracte la partie tranchante. Cependant, il n’est plus nécessaire d’affûter la lame puisqu’un simple changement est suffisant. Par exemple, si vous commencez à vous raser et vous vous apercevez que la lame ne coupe pas assez, le remplacement ne va prendre qu’une à deux minutes. Cela peut être beaucoup plus long pour un modèle droit à lame fixe.

Pour continuer à comparer les deux instruments, on peut aussi dire que le rasoir shavette est moins onéreux en termes d’achat. Comptez une trentaine d’euros pour ce modèle et deux à trois fois plus pour un coupe-chou. C’est aussi beaucoup plus hygiénique puisque l’on peut échanger la plaquette d’acier quand bon nous semble. C’est notamment ce que font les professionnels entre chaque client.

Quel est l’intérêt d’utiliser un rasoir shavette ?

Hormis les avantages cités précédemment, il est possible d’ajouter une autre raison à se servir d’un rasoir shavette : il permet d’apprendre à maîtriser les gestes liés à ce type d’usage traditionnel avant de passer à l’utilisation de son grand frère. En effet, ce dernier demande une grande technique dans les gestes à réaliser pour ne pas se couper, et c’est pourquoi le rasoir shavette va permettre de vous initier à cette méthode.

En termes de résultat, cet instrument permet d’avoir une peau très douce et pendant longtemps. En effet, la surface d’acier en contact avec l’épiderme coupe le poil de très près ce qui agit donc plus en profondeur. De plus, il n’est pas nécessaire d’appuyer fort pour que cela se fasse, c’est essentiellement en fonction de l’angle que vous allez prendre. Généralement, cet angle doit être d’environ 30°, mais tout cela dépend aussi de la qualité de la lamelle d’acier que vous avez mise dans le rasoir shavette.

Comment s’utilise un rasoir shavette ?

Sortir les accessoires au préalable

Avant de commencer à entreprendre la coupe du système pileux, il est nécessaire de se mettre dans les meilleures conditions possibles. C’est pourquoi vous devez créer un environnement sain et sans stress.

Pour cela, anticipez votre rituel en préparant à l’avant tous les outils dont vous aurez besoin Rasoir shavette et lame de rechange, blaireau, savon, bol, crème hydratante et serviette sont les indispensables à avoir près de soi.

Relaxer l’épiderme

La première chose à faire avant un usage humide, c’est de permettre à la peau de se relâcher et de bien la préparer avant qu’elle se sente moins agressée par l’acier tranchant. C’est la raison pour laquelle vous devez prendre une douche chaude, ou à défaut poser une serviette humide sur votre visage. Cette étape sert à ouvrir les pores tout en rendant les poils beaucoup plus faciles à couper.

En effet, ils vont se fragiliser avec l’humidité et la chaleur et par conséquent ils résisteront moins. De même, la préparation de l’épiderme passe par l’application d’un savon adapté qui va servir de lubrifiant. Il va redresser la pilosité et ainsi éviter l’apparition de poils incarnés, mais surtout il va simplifier la glisse de l’acier sur le visage.

Adopter les bons mouvements

Quand vous êtes prêt, vous pouvez alors débuter à utiliser le rasoir shavette. Il est important de préciser qu’un premier passage dans le sens de pousse (descendant) du poil est obligatoire. Ce geste réduit les poils incarnés et donc limite les irritations et les boutons.

Ensuite, pour une peau encore plus douce, vous avez la possibilité de faire un second passage dans le sens inverse. Mais il ne faut pas oublier de rincer le visage à l’eau chaude avant et d’appliquer à nouveau de la mousse. Vos mouvements doivent aussi être fluides et sans à-coups pour éviter de vous couper et pour retirer le plus de pilosité.

 Apaiser l’épiderme

Lorsque vous avez fini d’utiliser le rasoir shavette, vous pouvez toujours ressentir des sensations de brûlure au niveau du cou ou des pommettes, même si vous avez respecté les consignes précédentes. Cela est dû à une peau sensible et à un mauvais usage des instruments. Ne vous inquiétez, c’est tout à fait normal.

Il vous faudra quelques temps pour vous familiariser avec, mais lorsque vous le maîtriserez parfaitement, vous en serez entièrement satisfait et ne pourrez plus vous en séparer. En attendant de contrôler votre rasoir shavette, vous devez prendre soin de votre épiderme. Pour cela, commencez par nettoyer votre visage à l’eau froide pour que les pores se referment. Ensuite, il suffit d’appliquer solution hydratante et nourrissante qui va calmer le feu de l’acier sur votre derme.