Port offert : 0%
Pourquoi se raser au coupe choux

Pourquoi se raser avec un coupe chou ?

L’époque contemporaine que nous vivons a décidé faire du rasoir à cartouches plusieurs lames la norme. Mais rappelons nous du coupe choux qu’utilisaient nos grands-pères et arrières grands pères. Un accessoire simple d’utilisation, raffiné et porteur d’histoire.

En plus du style authentique qui s’en dégage, de nombreuses qualités existent et en font un objet unique pour l’homme. Alors pourquoi avoir délaissé le coupe chou ? Et surtout, pour quelles raisons devrions-nous le réhabiliter dans notre salle de bain au plus vite !

Pourquoi avoir retiré le coupe chou de notre lavabo ?

Depuis les années 1970 et l’arrivée du premier rasoir à plusieurs lames, le coupe chou a été délaissé peu à peu du grand public. Effectivement, c’est l’arrivée des rasoirs jetables ou autres modèles à cartouches qui a marqué un tournant dans l’histoire du coupe chou.

La raison principale évoquée à l’époque pour le passage vers un rasoir jetable a été de dire qu’il y avait un gain de temps pour l’utilisateur. L’époque voulait mettre en avant la performance et l’efficacité dans chacun de nos gestes, mais avec du recul nous nous rendons compte qu’il s’agit d’une fausse raison.

En effet, le rasage à l’ancienne prend plus de temps pour un débutant. Mais après plusieurs rasages la pratique devient automatique et l’utilisation d’un coupe chou devient même plus rapide. Car pour un rasage de près, vous n’aurez pas besoin de plusieurs passages. Ceux qui ont déjà testé le coupe chou, chez eux ou chez le barbier savent qu’aucun rasoir moderne ne permet un tel niveau de précision.

La qualité du rasage est donc meilleure et l’efficacité accrue. Le gain de temps se trouverait donc plutôt du côté du coupe chou messieurs.

Un coupe chou, c’est cher ? Pas si sûr…

D’autres détracteurs du coupe chou s’accordent à dire que son coût d’achat est trop élevé. Vraiment ? Pas si simple de trancher. Il est vrai que l’acquisition d’un coupe chou n’est pas anodine pour le porte monnaie. Mais en êtes vous si sûr ?

En comparaison avec un rasoir à lames, le rasoir droit ne nécessite qu’un coût d’acquisition initial. À partir de 80€ vous pourrez trouver des modèles de qualité et parfait pour débuter. Pour un rasoir de type Gillette Fusion 5 lames, le prix du rasoir est d’une dizaine d’euros.

À cela s’ajoute les lames de remplacement qui coûtent une quinzaine d’euros pour 4 pièces. Sur une année, vous arriverez très vite à plus de 100€, rien que dans l’achat de nouvelles lames. Vous comprenez donc que l’excuse du prix ne trouve son fondement que pour les grands fabricants qui vendent leurs lames à des prix exorbitants !

Enfin, le côté écologique et respectueux de l’environnement est encore une raison de faire du coupe chou votre meilleur ami. Il n’utilise pas de lames jetables et dans la majeure partie des cas le manche est fabriqué de manière artisanale à partir de matériaux naturels (bois, corne, nacre, os, etc.). Une manière de participer, à votre échelle, au respect de la nature et de l’environnement.

 

À lire également :

- L’entretien du coupe choux

- Les appellations du coupe choux

- Le prix du coupe choux

- Les parties du coupe choux

- Les marques de coupe choux

- Nos conseils pour débuter au coupe chou

- Le coupe chou club