Port offert : 0%
Rasoir a lame

Rasoir a lame : quel modèle vous correspond ?

Dès que les premiers signes de la pilosité faciale apparaissent, on cherche à s’en débarrasser pour avoir un aspect plus soigné. Pour cela, il est important de savoir par où commencer et surtout quel instrument choisir. Chaque type de rasoir va dépendre de plusieurs facteurs : l’usage, la qualité de la peau et du poil, les préférences, la simplicité…

Il est donc important de connaître ces différences avant de le sélectionner. Parmi toutes les options, on retrouve le rasoir a lame qui a connu des fortes innovations de plus d’un siècle. De l’usage des barbiers à celui de notre salle de bain, il est désormais plus complet. Notre équipe vous décrit les variances entre chaque modèle pour que vous puissiez trouver celui qui vous correspond.

Pourquoi choisir le rasoir a lame plutôt qu’une autre solution ?

Depuis la fin du XIXe siècle, c’est sûrement le rasoir a lame qui est le plus utilisé dans le monde. Les hommes ont pris pour habitude de supprimer leur système pileux avec ce genre d’outil. Même si des solutions électriques sont possibles, c’est le premier instrument de coupe que l’on utilise en général.

Il est préféré aux quatre coins du globe pour la qualité de coupe qu’il propose mais aussi pour la douceur de la peau après le rasage. Généralement, cet outil reste simple d’utilisation et lorsque le rituel est bien maitrisé, il peut se faire assez rapidement. Il est aussi important de noter qu’il existe plusieurs variantes : ceux avec une seule lame et ceux avec 2 lames ou plus.

Le rasoir a lame : le choix de la quantité

On peut trouver sur le marché des accessoires avec deux ou trois lames. Pourtant le modèle le plus performant reste le rasoir 5 lames puisqu’il est fabriqué avec de l’acier de bonne qualité avec des matériaux solides. On y retrouve aussi des bandelettes lubrifiantes pour faciliter la glisse et rendre le rituel plus agréable. Parmi ce genre de rasoir a lame, on en distingue généralement deux catégories. Dans un premier il y a les jetables qui sont conçus avec des produits de moins bonne qualité et que l’on ne peut utiliser plus d’une fois.

Ensuite, il y a le rasoir à lame interchangeable dont la tête peut être remplacée dès qu’elle commence à être usée. Ainsi, cela permet de conserver le manche et de ne remplacer qu’une partie de l’outil. C’est pour cette raison que de nombreuses entreprises ont décidé de créer des manches uniques avec des matières rares et uniques. A l’inverse de ce que l’on peut trouver dans le commerce avec des instruments en métal et plastique, ces entreprises utilisent du bois (olivier, chêne, frêne, …)

Le rasoir a lame unique

Le rasoir à une lame a longtemps été utilisé par les barbiers. On l’appelé déjà le coupe-chou. Il possède une unique lame rétractable et demande beaucoup d’entretien. Cela dit, c’est probablement la solution de rasage la plus efficace et celle qui permet un résultat de très près.

Cependant, elle reste assez dangereuse quand on ne la maîtrise pas et peut provoquer des coupures graves. C’est pourquoi, l’américain King Camp Gillette a créé une version de sûreté à la fin du XIXe siècle. Dans ce modèle, seuls quelques millimètres de plaque coupante dépassent ce qui permet d’avoir un résultat de près tout en diminuant les risques de coupures graves. Un autre avantage de ce modèle est de pouvoir remplacer la partie tranchante lorsqu’elle commence à s’émousser. Ce rasoir a lame est l’accessoire idéal pour sa qualité de rasage et son coût d’entretien relativement faible.

Comment s’utilise un rasoir a lame ?

Que vous choisissiez un rasoir a lame unique ou multiple, il y a tout de même certaines règles à respecter. D’abord, il faut absolument bien préparer la peau. Cette étape indispensable vous évitera irritations et boutons. Pour cela, prenez une douche chaude ou placez votre visage dans une serviette chaude et humide. Cela va permettre aux pores de la peau de s’ouvrir et donc de redresser les poils. Ils seront alors plus faciles à couper. Ensuite, appliquez un lubrifiant, comme un savon ou une mousse, pour que l’acier ne soit pas en contact direct avec l’épiderme et que la lame glisse plus facilement.

Dans les gestes à adopter, le sens de passage est aussi important. Il faut toujours commencer par un passage dans le sens de pousse du poil. Ensuite, il est possible d’en faire un second dans le sens contraire afin d’éliminer la pilosité restante et de rendre la peau encore plus douce.

L’essentiel est de faire des mouvements fluides et lents. En effet, cela supprimera plus de poil et évitera de faire plusieurs passages successifs sur les mêmes zones. Lorsque vous avez terminez, rincez bien votre visage à l’eau froide pour refermer les pores. Après cela, il vous faut appliquer une solution nourrissante et hydrante pour apaiser le feu du rasoir a lame.

À lire également :

-Rasoir manuel

-Rasoir mecanique

-Rasoir classique