Port offert : 0%
Comment déterminer son type de cheveux pour un homme ?

Pour un Homme : comment déterminer son type de cheveux ?

Pour les hommes, l'univers capillaire est parfois rempli de mystères. Si la plupart d’entre vous prennent souvent soin de leur peau, de leur ligne et de leur aspect en général, vous avez souvent tendance à négliger l'hygiène et l’entretien de vos cheveux, faute de connaissances en la matière. De même que l’on doit connaître la nature de sa peau pour la soigner, on ne peut entretenir convenablement sa chevelure sans en maîtriser le type. Appréhender sa crinière est incontournable pour la dorloter convenablement, prévenir les problèmes et opter pour des soins cheveux hommes adaptés. Ce guide est donc fait pour vous ! Vous voulez déterminez quel est votre type de cheveux ? Nous allons tout vous expliquer.

Les différents types de cheveux

Avant de se lancer dans un constat sur sa typologie capillaire, il convient d’avoir en tête que le type de cheveux dépend de nombreux facteurs : l’hygiène de vie (alimentation, sommeil, stress, santé générale…), l’hérédité, et les soins apportés à votre chevelure. Il existe 3 principaux types de cheveux : les cheveux normaux, les cheveux secs et les cheveux gras. Le dénominateur commun, c’est le sébum ! Produit par les glandes sébacées, il lubrifie le cheveu et le protège d’un microfilm. Il joue 2 rôles essentiels : hygiénique et cosmétique. Indispensable à la beauté et la santé d’une chevelure, c’est sa présence en excès ou le manque de cette précieuse matière qui va déterminer le type de vos cheveux ainsi que leur nature.

  • Les cheveux normaux : Si vous êtes un homme aux cheveux normaux, réjouissez-vous ! Comment les reconnaître ? Ils sont doux, plutôt brillants et se démêlent assez facilement. Ils sont le résultat d’un entretien adapté et d’une vie saine et équilibrée. Pour garder de beaux cheveux évitez les shampoings en excès et les soins inadaptés à votre type de cheveux.

Nous vous conseillons de continuer sur votre lancée concernant votre hygiène de vie. N'hésitez pas à vous faire des frictions avec des lotions tonifiantes pour cheveux normaux (1 fois par semaine). Avant le shampoing et non pendant, vous pouvez également avec ce type de cheveux masser votre cuir chevelu afin de faciliter l'irrigation des vaisseaux.

  • Les cheveux gras : Ils sont mous, lourds et vous ressentez le besoin de les laver presque tous les jours. L’excès de sébum (l’hyper séborrhée) engorge le follicule pileux et les rend difficiles à coiffer. Cette infiltration génère des toxines qui vont s'agglutiner autour des racines et gêner la circulation du sang. Asphyxiées, comprimées, les racines produisent alors des cheveux plus faibles. La séborrhée est souvent largement amplifiée par plusieurs facteurs sur lesquels il est possible d'agir : le stress, une nourriture trop riche, un entretien des cheveux mal adapté. Tout cela stimule les sécrétions sébacées, alors même qu'on tente de les modérer.

Si vous avez tendance à avoir les cheveux gras, nous vous conseillons d’éviter les massages du cuir chevelu lors de vos shampoings, de les lavez à l’eau trop chaude, de laisser poser votre shampoing trop longtemps ou encore de les laver successivement. Toutes ces actions favoriseraient la production de sébum en trop grande quantité. De plus, avec un type de cheveux gras si vous utilisez un sèche-cheveux évitez de le placer trop près du cuir chevelu car celui-ci assècherait artificiellement la peau et stimulerai également la production de sébum. Pour vous peigner ou brosser, évitez les brosses et peignes à dents serrées car ils propageraient la migration du sébum sur les longueurs de vos cheveux. Nous vous conseillons également d’améliorer votre hygiène de vie en évitant la nourriture trop riche comme la charcuterie, la friture, le pain blanc, les sucres industriels, les fast-foods, l’excès d’alcool… En effet ce type d'aliments active les sécrétions sébacées et favorise la formation de toxines, lesquelles peuvent gêner la circulation du sang vers les racines ou entraîner pellicules et démangeaisons.

Avec ce type de cheveux, nous vous recommandons d’essayer d’espacer le plus possible vos shampoing (idéalement 3 shampoings maximum par semaine), utilisez un shampoing ultra-doux et de pH neutre et rincez le à l’eau tiède ou froide afin d'éviter l’excitation de vos glandes sébacées. Afin d’espacer vos shampoing vous pouvez utiliser un shampoing sec, très efficace quand on a les racines grasses. Une fois par semaine, vous pouvez réaliser un masque de plantes à tannin qui s'accrochent au cheveu par affinité naturelle, le tonifient et absorbent le sébum, tout en laissant respirer le cuir chevelu. C'est le meilleur remède local contre les cheveux gras. Côté alimentation, privilégiez une alimentation riche en légumes verts et en fruits frais, qui aident à éliminer les toxines sébacées. Vous pouvez également faire une cure de vitamines anti cheveux gras : acides aminés soufrés, zinc, vitamine B6.

  • Les cheveux secs sont dus quant à eux à un manque de sébum. Celui-ci joue un double rôle, cosmétique et hygiénique, dans la beauté et la santé d'une chevelure : c'est l'une des trois fonctions vitales du cheveu. Produit par la glande sébacée, le sébum doit normalement lubrifier le cheveu et l'entourer d'un microfilm protecteur, indispensable à sa bonne forme. L'insuffisance ou le manque de sébum (hyposéborrhée) fragilise le cuir chevelu et favorise les irritations. La kératine perd son élasticité, le cheveu devient vulnérable, cassant et terne.

Avec ce type de cheveux, évitez les shampoings trop fréquents ainsi que les manipulations cosmétiques (ex : coloration, teintures…) au risque que vos cheveux deviennent secs et cassants.

Nous vous conseillons d’appliquer des crèmes avant-shampoing, à base d'huiles végétales et de collagène pour pénétrer au cœur de la kératine. L'ensemble nourrit le cheveu, sans le graisser ni l'alourdir en surface. Pour le shampoing, le remplacer, une fois sur deux, par un ou deux jaunes d'œuf (suivant le volume de la chevelure, et surtout pas le blanc !). La lécithine, corps gras dont l'œuf est composé, à la propriété d'aspirer et de retenir poussières et impuretés, sans avoir à utiliser de base lavante. Le sébum naturel est ainsi totalement protégé. Bien rincer à l'eau tiède. Dans l’assiette, privilégiez un apport en acides gras essentiels qui aide à lubrifier ce type de cheveux et à les rendre moins secs. Favorisez les ingrédients suivant qui en contiennent particulièrement : huile de noix, de pépins de raisin, de tournesol (pression à froid), poissons des mers froides, œufs de poisson... Pour compléter vous pouvez faire une cure de vitamines pour cheveux secs : vitamine E et acides gras essentiels.

               Après avoir déterminé le type de vos cheveux, prenez également en compte l’épaisseur de votre chevelure. Celle-ci va également jouer un rôle dans l’entretien de votre tignasse.

Comment déterminer l’épaisseur de mes cheveux ?

L’épaisseur correspond au diamètre d’un cheveu. On distingue les cheveux fins, moyens et épais. Sur une même tête, plusieurs épaisseurs de cheveux peuvent cohabiter. On a souvent tendance à penser que les chevelures crépues par exemple, volumineuses, sont des cheveux épais alors qu’ils sont souvent fins. Les cheveux asiatiques possèdent en revanche, en général des cheveux au diamètre le plus épais tandis que les cheveux européens/caucasiens ont un diamètre moyen. Ceci ne reste que des généralités et chaque chevelure est unique.

Afin de déterminer l’épaisseur de vos cheveux il suffit de faire un test simple. Après avoir lavé vos cheveux et les avoirs séchés naturellement, prenez un fil à coudre standard. Arrachez également un cheveu. Essayez d'arracher le cheveu entier plutôt que de le casser au milieu. Le but est de déterminer l'épaisseur de vos cheveux donc choisissez un cheveu qui représente le mieux l'ensemble de ceux que vous avez sur la tête. Il vaut mieux n'appliquer aucun produit sur vos cheveux lorsque vous les testez afin d'obtenir des résultats aussi exacts que possible. Posez le fil à côté du cheveu sur du papier blanc. Utilisez une feuille de papier blanc pour vous aider à voir le fil et le cheveu clairement. Vous pourrez ainsi les comparer plus facilement. Regardez le cheveu de près. S'il est très bouclé, étendez-le un peu avant de le comparer au fil.

  • Si le cheveu est moins épais que le fil, vous avez les cheveux fins.
  • Si le cheveu possède à peu près la même épaisseur que le fil, vous avez les cheveux moyens.
  • Si le cheveu est plus épais que le fil, vous avez les cheveux épais.

 

L’épaisseur de vos cheveux est également un élément à prendre en compte dans votre routine de soin, en effet un homme avec des cheveux fins ne va pas utiliser les mêmes soins qu’un homme ayant les cheveux épais. Chaque type de cheveux à des besoins différents. Pour plus de conseils vous pouvez demander l’avis de votre coiffeur.

En résumé il est important de déterminer votre type de cheveux ainsi que son épaisseur. C'est l'étape préliminaire, absolument cruciale. Cela vous permettra d'apprendre à les entretenir et de les soigner comme il se doit, afin d'avoir une chevelure en pleine forme. La composition des shampooings et soins diffèrent considérablement d’un type de cheveux à un autre. Soyez attentifs aux étiquettes et laissez-vous guider par la classification par type de cheveux qui vous garantira un traitement adapté à votre nature ! Vous y voyez plus clair maintenant ? Vous n’avez donc plus d’excuse pour négliger votre tignasse !

 

A lire également :

- Calvitie
- Se laver les cheveux tous les jours
- Comment bien se coiffer
- Produits pour cheveux homme
- Conseils cheveux
- Cheveux gris
- Nourrir les cheveux
- Anti chute cheveux

Shampoing homme